Luzerne

La luzerne appartient à la famille des légumineuses et son nom scientifique est Medicago Sativa. Il s’agit d’une plante pérenne, vivace et de port dressé. C’est une des cultures fourragères les plus répandues dans les pays au climat tempéré.

L’élevage intensif génère une forte demande en aliments et, en conséquence un besoin élevé de cette culture pour fournir l’industrie alimentaire pour l’élevage.  De plus, la culture de la luzerne est également utilisée dans d’autres applications, comme le paysagisme ou pour la conservation de la faune. Les principaux pays importateurs sont le Japon, les Emirats Arabes Unis, la Chine et la Corée.

Grâce à sa grande expérience, AZUD met les solutions les plus efficaces à la disposition des agriculteurs pour garantir une productivité plus élevée, en prenant en compte les besoins et les ressources disponibles.

Exigences climatiques et du sol

La luzerne a une grande capacité d’adaptation, et peut se cultiver aussi bien dans les régions semi-arides qu’humides. La radiation solaire est un facteur très important qui influe positivement sur la luzerne.

La luzerne s’acclimate dans un large éventail de températures, pouvant aller jusqu’à -10 ºC. A partir de 10 ºC, la production commence à augmenter, la température idéale étant comprise entre 15 et 28 ºC, selon la variété.

Cette culture a besoin de sols profonds et bien aérés. Bien que la luzerne puisse se cultiver sur une grande variété de sols, elle est très sensible à l’inondation. Des sols de moins de 60 cm de profondeur ne sont pas conseillés ; le type de sol idéal devant avoir une grande capacité de rétention de l’humidité, un bon drainage et ne pas avoir de couches compactes.

Le facteur le plus limitant est l’acidité du sol, le pH idéal devant être supérieur à 6,5. La luzerne a besoin de calcium, de soufre et de phosphore. Cette légumineuse  ne se développe pas correctement dans des sols salins, ou alcalins, avec une conductivité électrique supérieure à  8 mmhos/cm, pouvant réduire la production de 50 à 65 %.

Semence

Le champ de semence doit être désherbé, avec une humidité adéquate, sans chaume et avec une surface ferme.

La luzerne germe entre 5 et 35 ºC, bien que la température optimale soit aux alentours de 25 ºC. Il est important de sélectionner une graine de bonne qualité physique et génétique.

Irrigation

La quantité d’eau à appliquer dépend de la capacité de rétention d’eau du sol, de l’efficacité du système d’irrigation et de la profondeur des racines.

La luzerne requiert un apport hydrique fractionné, puisque ses besoins varient pendant le cycle productif. Si l’apport en eau dépasse ses besoins, l’efficacité de l’eau diminue. Elle résiste, aux déficits hydriques prolongés, d’un point de vue morphologique et physiologique, car ses racines pénètrent  en profondeur dans le sol.

Les besoins hydriques de la luzerne sont d’environ 700-900 mm d’eau.