19.05.2020

Plantation et Entretien du Palmier Dattier

Auteur: Guillermo Carabante

Cette culture a accompagné à toutes les civilisations anciennes et modernes du bassin méditerranéen à la mer rouge, être le première registre de la production des palmiers en Irak il y a 3.000 années.

La production des Palmiers Dattiers vient surtout dans les régions arides et semi-arides, lieus où ils ont développés la plupart de production des dattes du monde.

La consommation mondiale des dattes est augmentée tellement, que sa s’espère que la production de dattes en 2.025 sera 30% plus qu’en 2018.

VARIÉTÉS PLUS UTILISES DE PALMIER DATTIER AU MAGHREB

C’est important, d’abord, établir qu’elle variété de palmier va être plantée. Ce choix, dépend de la région de plantation. D’une part, certaines variétés vont être meilleures adaptées aux conditions climatiques et du sol. D’une autre part, la popularité et préférence de l’usage de chaque variété des Palmiers Dattiers peut changer selon les marchés de la région où nous nous trouvons.

En général, les plus populaires au Maroc, la Tunisie, l’Algérie, la Mauritanie et l’Égypte sont:

  • Mejhool.
  • Deglet Nour.
  • Boufeggous.
  • Nadja.
  • Bousekri.

BRÈVE INTRODUCTION AUX MÉTHODES DE MULTIPLICATION

Multiplication par noix.

Multiplication in-vitro.

Multiplication par rejet.

Multiplication par noix  Multiplication in-vitro  Multiplication par rejet.

 

L’idée fondamentale que nous devons obtenir d’ici, avant d’acheter une variété de Palmier Dattier (Phoenix Dactylifère) ou une autre, c’est la garantie de que tous les plantiers doivent être :

  • Libre des maladies, par example, fusariose (Bayoud du Palmier Dattier).
  • 100% survie le transplante.
  • Rapide croissance et vitesse de production.
  • Besoin de moins quantité d’eau que les boutures, dû à la stabilisation du système racinaire dans le laboratoire.
  • Facile de transporter.

La méthode plus efficace est la Multiplication In-Vitro. Aussi la méthode plus chère, mais, infaillible pour réussir le succès de la plantation (pour avoir plus d’information, cliquez sur ce lien).

Donc, comment pouvons-nous cultiver le palmier dattier et développer un marché profitable sans porter préjudice à l’environnement ?

Très simple, avec control de toutes les étapes de production de nos cultures.

L’ARROSAGE DU PALMIER DATTIER

Quelle est la tendance d’irrigation ?

Actuellement, il y a beaucoup des régions où l’arrosage par submersion est l’irrigation plus utilisé. Cette méthode, que nuit à l’environnement, doit changer par un système plus durable, comme l’arrosage goutte à goutte. Celle-ci c’est une méthode simple, envoyer l’eau seulement sur la zone raciner, et c’est la seule forme de réussir les besoins d’eau des palmiers et un contrôle hydrique à la fois que la production augmente.

 

Calculer les besoins hydriques de nos palmiers dattiers

C’est très important d’abord, de faire un calcul efficient des paramètres climatiques et agropedoclimatologiques de l’environnement au lieu de notre production.

Le facteur qui détermine la duration et la quantité d’irrigation, dépend toujours de l’évapotranspiration. C’est la clé pour déterminer les besoins hydriques de nos palmiers, mais, de ce point nous dévons déterminer la qualité d’eau, le type du sol, la salinité du sol et de l’eau, la température etc. (Pour apprendre plus, cliquez sur ce lien).

Après d’avoir calculé la quantité d’eau (mm) nécessaire par jour, dans le jour de maximale demande hydrique, nous devons appliquer le facteur de lessivage.

Le lessivage pour les palmiers dattiers est 6,8 dS/m (Ayers & Westcot. 1976).

Généralement, le lessivage est autour de 10 -30% plus de temps d’arrosage. Les besoins hydriques standard pour les Palmiers Dattiers vient 60-70m3/arbre/an en période chaude dans la zone de d’Errachidia (Maroc), et de 85-95m3/arbre/an en l’Arabite Saoudite.

Irrigation goute à goute dans la Région de Drâa-Tafilalet (Maroc)

Irrigation goute à goute dans la Région de Drâa-Tafilalet (Maroc) en la variété Mejhool.

 

L’inévitable croissance de la consomption des dattes et, pourtant, d’une culture avec des besoins d’irrigation vraiment exigent, ne sera pas viable à long terme sans une méthode d’irrigation durable.

Plusieurs études sont déjà faites sur l’incorporation de l’irrigation localisée en Palmier Phoenix. Ce système d’irrigation à donné très bons résultats en production et économisassions de l’eau, économisant plus de 50% de l’eau avec un incrément de 100% de la production, de 50 kg par arbre à 100 kg par arbre. 

Avant de continuer, abonnez-vous à la chaîne YouTube AZUD

Si vous ne voulez manquer aucune des interviews, actualités et actualités de notre entreprise, cliquez sur le bouton et abonnez-vous à la chaîne.

Abonnez-vous à notre newsletter.

Être au courant de nos nouvelles.

Notre newsletter Abonnez-vous maintenant